Auto entrepreneur «J’ai monté mon entreprise en moins de dix minutes sur internet»

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Entreprise Cia-Informatique.fr a Cognac

Entreprise Cia-Informatique a Cognac

Auto Entrepreneur création d’entreprise a Cognac 16 Charente

«J’ai monté mon entreprise en moins de dix minutes sur internet»

Un Cognaçais est devenu auto-entrepreneur en trois clics sur internet. Une formule qui lui permet de se lancer à son compte dans l’informatique.

«J’ai monté mon entreprise en moins de dix minutes sur internet.» Richard Grollet rigole encore de la facilité avec laquelle il a réalisé son rêve de toujours. «Je n’aurais pas pu créer une entreprise traditionnelle car je ne pouvais pas mettre de capital de départ. Là, ce n’est pas nécessaire.»

Trente ans que ce quadra se passionnait pour l’informatique.

Depuis le 2 février dernier, c’est devenu son métier. «J’ai créé CIA informatique. C’est facile à retenir», plaisante-t-il avant de présenter son «bébé»: «Je travaille à domicile. Je fais de la réparation, de l’assemblage, de la vente d’ordinateurs ou de pièces sur Cognac et sa région.»

Aucun recul sur ce statut
«Lors de la déclaration d’activité, on doit choisir entre le service, la vente ou les deux. Moi, j’ai opté pour les deux. J’ai fait plusieurs simulations avant de tout valider pour être bien sûr de mon projet. Je me suis aussi beaucoup renseigné sur des forums, c’est indispensable. Puis, je me suis lancé. À la fin de ma déclaration, je pouvais débuter mon activité immédiatement. Les papiers de l’organisme de déclaration me sont parvenus huit jours après.» Tout ça en quelques clics.

Rare contrainte de l’auto-entreprise, «[il a] trois ans pour changer de statut et devenir SA ou autre.» A ce moment-là, il devra décider aussi de se consacrer uniquement à cette nouvelle profession. Pour l’heure, Richard Grollet cumule deux emplois. L’un dans une entreprise d’engins agricoles. L’autre à son compte. Et la chose n’est absolument pas illégale. Au contraire, elle permet aux auto-entrepreneurs d’asseoir leur activité avant de lâcher leur salaire fixe. «J’ai doublé mon chiffre

d’affaires tous les trois mois avec mon entreprise mais je ne peux pas pour l’instant en vivre. C’est difficile de se faire une clientèle. Moi, je me fais connaître par le net: les réseaux sociaux, les référencements sur les moteurs de recherche ou grâce à une agence de presse gratuite. Quand je dépasse de 20% ma paie actuelle, je lâche mon autre travail», promet-il. Et si sa société venait à ne pas marcher, il enterrerait ses rêves d’entrepreneur et reprendrait sa vie d’avant.

«Il faut dix minutes pour liquider une société d’auto-entrepreneur comme pour la créer.»

Il a tout prévu pour que ça n’arrive pas. Il mise notamment sur un PC basse consommation qu’il assemble lui-même. Un appareil qui, il l’espère, lancera sa société. L’auto-entreprise serait-elle alors la solution miracle? Richard Grollet aurait tendance à répondre «oui», même s’il avoue qu’il n’y a pas de recul sur cette loi et que les auto-entrepreneurs ne sont que très peu renseignés.

Source Charente Libre du 5 Octobre 2009

Retrouvez nous sur le Web Acces site Cia Informatique a Cognac (Charente Informatique assemblage)

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »